Le Golden Gate Bridge

La première fois que j’ai vu le Golden Gate Bridge, c’était sur une grande photo en noir et blanc dans la sale d’attente de mon dentiste, j’étais petit, mais les quelques mots d’Anglais que je connaissais me laissèrent croire qu’il était en or. Ce que je crus pendant de longues années. Plus tard, je réussissais à voler dessous à plusieurs reprises aux commandes d’un Boeing 737. C’était sur Flight Simulator.

Entre-temps, grâce à une photo couleur, j’avais réalisé que non seulement le Golden Gate Bridge était rouge, mais qu’en plus, la légende de la photo de mon dentiste était erronée puisqu’elle représentait le Bay Bridge. Les goûts et les couleurs... En fait, il n’est pas rouge, mais orange international, la même couleur que les combinaisons des astronautes du Space Shuttle.

Le Golden Gate Bridge  San Francisco

Le golden Gate Bridge, vu de Baker Beach

Il faut le traverser au moins une fois, le chauffeur regarde la route et les passagers regardent en l’air :-). J’avais cette idée romantique de le traverser à pied, et puis non, le bruit permanent de la circulation et le vent gâche un peu le plaisir, je suggère plutôt le vélo pour effectuer ses six kilomètres allez et retour, d’autant plus que les week-ends il sature un peu, c’est la ruée vers Marin County. Malgré les nombreuses sécurités misent en place, il attire les candidats au suicide, 35 en 2007, 26 en 2006. Une rumeur prétend que quand le pont a été repeint il est temps de recommencer. Les peintres ne travaillent plus de cette manière, ils n’interviennent plus que sur les parties qui rouillent, c’est Sisyphe qui doit être content.

Golden gate bridge est superbe, vu de Baker Beach au nord-est de la ville.

Il aura 75 ans en 2012